VIRAGE HUMAIN

Accueil > + De Social > Le 100% Sécurité Sociale > Le 16 oct, une date pour défendre la SECU 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

Le 16 oct, une date pour défendre la SECU

14 octobre 2014, par Lolo

Le gouvernement vient de dévoiler les principales mesures qu’il compte mettre en œuvre avec son projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015.

Le 16 octobre 2014, à l’occasion du débat sur la loi de financement de la Sécurité sociale « passer sous les fourches caudines* des politiques d’austérité, du libéralisme » qui débute à l’Assemblée nationale, nous appelons tous les citoyens à se mobiliser le jeudi 16 octobre 2014 pour reconquérir une protection sociale de haut niveau répondant aux besoins d’aujourd’hui.

Le gouvernement entend ponctionner 10 milliards d’euros sur les moyens de l’assurance-maladie dont 5 milliards provenant de restrictions imposées aux hôpitaux.

Sans oublier les 11 milliards d’euros qui seront ôtés aux autres branches (vieillesse, famille).
« Il faut arrêter avec cette idée reçue, que la Sécu est au bord du gouffre. Les dépenses de santé représentent 12 % du produit intérieur brut.
La Sécu n’est malade que des politiques Libérales à la solde du MEDEF et des actionnaires, mises en œuvre depuis des décennies. »

Il faut reconquérir une Sécurité sociale de haut niveau répondant aux besoins d’aujourd’hui, une « Sécu » souvent citée comme la meilleure protection sociale au monde.

Mais sa dégradation s’accentue avec le pacte de responsabilité, qui, dans le cadre du projet de réduction de la dépense publique de 50 milliards d’euros, va l’amputer de près de 20 milliards d’euros.

Le patronat depuis sa création agi pour affaiblir les droits des assurées et allocataires et diminuer sa contribution au financement de la Sécurité sociale.

Le pacte de responsabilité est un véritable « pacte antisocial », mettant les hôpitaux publics et la Sécurité Sociale en danger.

50 milliards d’euros donnés au patronat sans véritable engagement de sa part de créer des emplois.

Le 16 octobre 2014, tous en grève et manifestation pour une SECU qui couvrirait 100 % des dépenses.


La CGT regrette des "relations syndicales... par FranceInfo


* être contraint de subir des conditions humiliantes.