VIRAGE HUMAIN

Accueil > Les Medias > Publications > Quand les ouvriers donnent les clés de leur mairie à leur patron 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

Quand les ouvriers donnent les clés de leur mairie à leur patron

4 avril 2014, par Lolo

Quand les patrons prennent le pouvoir...

Voici une image hautement symbolique et inquiétante du changement sociétal que nous vivons aujourd’hui (remise en cause du CNR..., des services publiques, casse de la protection sociale et de la Sécu en particulier..., poussée réactionnaire et montée du FN...).

Historiquement, Roussillon..., chef lieu de canton et commune d’environ 9.000 habitants, s’est construite autour de l’usine chimique "de Rhodia", les patrons détenaient le capital, et la force de travail détenait et notamment grâce à ses élu(e)s CGT le Comité d’entreprise (développant dans la commune, la culture et le sport...) et grâce à ses élu(e)s du PCF détenait la mairie (Une manière d’améliorer le quotidien des administrés avec une politique sociale et humaine).

Marcel Berthouard (ancien ouvrier de l’usine chimique) maire depuis le 12 mars 2005, élu le 09/03/2008, cède les clés de sa mairie à Robert Duranton son patron (ancien DRH de l’usine chimique)... Tout un symbole vous dis-je.

L’avenir nous montrera que plus, qu’un changement de couleur politique de cette mairie, c’est historiquement l’après 1945, et ses valeurs humaines de partage et d’accueil ouverte sur le monde, qui est entrain de s’écrire.



Le commune n’avait pas connu de municipalité de droite depuis 1959.

Ce Dimanche 30 mars 2014, Robert Duranton a été élu maire de Roussillon, à l’issue du conseil municipal d’installation après sa victoire, dimanche dernier, au premier tour des élections municipales avec 52,21% des suffrages contre 47,79% pour la liste Front de gauche/Parti socialiste...

Lire, Robert Duranton, premier maire de droite depuis 1959...