VIRAGE HUMAIN

Accueil > Les Dossiers de VH > Urgence : Augmentez les Salaires/Classif > Classification des agents de Direction - Un autre Monde ! 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

Classification des agents de Direction - Un autre Monde !

5 juin 2013, par Lolo

Vous êtes plus de 3 100 à avoir consulté cet article et vous êtes très nombreux à y accéder chaque jour.
Merci de votre fidélité, elle contribue à favoriser l’alimentation du site.

Continuez à nous être fidèle en navigant régulièrement sur cette plate forme alimentée plusieurs fois par semaine.

Lolo
Webmaster


Mardi 28 mai, s’est tenue à l’Ucanss, la première séance de négociations sur la classification des Agents de Direction (ADD).

Nous aurons l’occasion de revenir prochainement sur cette négociation et ses conséquences.

Cette réunion a été une réunion de bilan de l’actuelle classification des ADD qui date de 2005.

Au regard de la situation que vivent les employés et cadres de notre profession, en matière de réduction des effectifs, de dégradation du pouvoir d’achat, de non-reconnaissance des qualifications, nous souhaitons vous présenter des éléments précis et concrets de ce bilan.

Sur les effectifs des agents de direction

2005 : 1922 directeurs, agents comptables, directeurs adjoints ou sous directeurs
2012 : 1922 directeurs, agents comptables, directeurs adjoints ou sous directeurs… !?

Enfin une catégorie de salariés de l’institution qui ne voit pas ses effectifs baisser. Pourtant, dans la même période, nous sommes passés de 415 organismes à 316, soit une augmentation conséquente des effectifs de Direction compte tenu des fusions, mutualisations et autres fermetures…

Précision : les effectifs de Direction des Caisses Nationales sont passés de 231 à 331 …

Et ce qui est aujourd’hui possible pour les agents de direction ne le serait pas pour les employés et cadres ?!

Sur la part pérenne de la rémunération des agents de direction

Il s’agit de l’équivalent de nos points de compétence. Le pas minimum d’attribution est fixé à 25 points pour un Directeur Général (DG) et 20 points pour les autres Agents de Direction (ADD).
En 2012, le pourcentage d’attribution est de 32 % avec une moyenne de 30 points (39 pts pour les directeurs, 27 pour les autres agents de direction).

Faites la comparaison avec l’attribution des points de compétence pour les employés et cadres !!

Sur la part variable de la rémunération des agents de direction

Cette partie du salaire des ADD est destinée à « reconnaître la performance individuelle et collective ». La part variable peut atteindre un mois et demi de la rémunération de base pour les DG et un mois pour les autres ADD.

Pour l’année 2012, 95 % des Agents de Direction l’ont touché pour un montant variant de 4269 euros à 5596 euros !!! Pour les Directeurs d’organismes, le montant varie de 6347 à 8792 euros.

C’est bien un véritable 15ème mois de rémunération qui est attribué aux agents de Direction !

Cerise sur le gâteau : 366 ADD (un peu plus de 19%) ont bénéficié en 2012 de la part variable et de la part pérenne.

Ils sont un peu moins de 3% (54 ADD) à n’avoir perçu ni part pérenne, ni part variable en 2012.

Sur les points de responsabilités supplémentaires

Ces points sont attribués aux ADD qui exercent sur plusieurs entités juridiques différentes, ou qui ont des missions spécifiques. Le nombre de points supplémentaires peut varier entre 30 et 120 points.

En 2012, 439 ADD ont bénéficié de ces points (28% de l’effectif) pour une moyenne, selon la branche ou la qualification, se situant entre 41 et 80 points mensuels.

Ce bilan est à mettre en parallèle des propositions qui sont faites par l’Ucanss et le COMEX dans le cadre de la négociation sur :
« L’aménagement de la classification des employés et cadres »

Pour la grille salariale :
- Création d’un niveau 4B
- 1er niveau de manager porté au 5B
- « Revalorisation » des niveaux 2 à 5B de 1 à 6 points. Cela ne concernera que les nouveaux embauchés ou nouveaux promus soit 4200 salariés sur 132 000 employés et cadres environ.

Pour la rémunération :
- Passage de l’ancienneté de 50 à 60 points à raison de 2 points par an (soit 14€, 40)
- Elargissement de la prime de résultats (1/2 mois de salaire) pour les cadres administratifs niveau 7 !
- Pour les cadres 8 et 9 et les niveaux VII à X des informaticiens minimum des points de compétence porté de 15 à 18 points.

Ces propositions à minima ne concernent qu’un nombre réduit d’employés et cadres. Elles ne répondent absolument pas à l’urgence de la situation dégradée que connaissent les salariés de la Sécurité Sociale.

Dans la négociation sur la classification des agents de direction, l’Ucanss avance la proposition d’une réduction du nombre de catégories dans lesquelles sont classés les organismes. Immanquablement, cela aura des conséquences positives pour la rémunération d’un certain nombre d’agents de Direction.

Dans le même temps, et toujours pour les ADD, l’Ucanss se dit prête à discuter des « leviers qui concourent à la mobilité », c’est-à-dire la rémunération et l’accompagnement dans l’organisation de la vie personnelle de l’agent de Direction en cas de mobilité géographique.

Alors 2 poids, 2 mesures ? Nous sommes sérieusement fondés à le penser tant au vu des propositions ridiculement dérisoires portées par l’Ucanss dans la négociation classif des employés et cadres, qu’à la situation réelle des différentes catégories.

Cette négociation sur la classif des ADD nous conforte dans notre position.
Il faut exiger une refonte totale de la classification des employés et cadres.

La CGT entend y prendre toute sa place. Cela ne pourra se faire qu’avec l’intervention des salariés, c’est l’enjeu des prochains mois !