VIRAGE HUMAIN

Accueil > Questions Economiques > Lettres Eco > Lettre économique n°2 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

Lettre économique n°2

28 décembre 2013, par Lolo

Campagne CGT du coût du capital

Selon la définition du dictionnaire, « le coût moyen pondéré du capital est le taux de rentabilité annuel moyen attendu par les actionnaires et les créanciers, en retour de leur investissement ».

Autrement dit, ce sont les prêteurs qui définissent le taux auquel « ils ont droit » et auquel ils estiment le risque du prêteur ou de « l’investisseur ». Bref, le détenteur du capital et celui qui prête ont tous les droits en dépit même des résultats économiques de l’entreprise, de ses besoins de développement, de la nécessité de ses investissements, de ses capacités d’autofinancement, des spécificités de son secteur, de l’utilité de ses projets pour l’intérêt général…