VIRAGE HUMAIN

Accueil > Les Campagnes d’infos > S’inviter dans la campagne citoyenne > Tract n°1 : La protection sociale un droit une necessite 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

Tract n°1 : La protection sociale un droit une necessite

2 février 2017, par Lolo

Vous êtes plus de 200 à avoir consulté cet article et vous êtes très nombreux à y accéder chaque jour.
Merci de votre fidélité, elle contribue à favoriser l’alimentation du site.

Continuez à nous être fidèle en navigant régulièrement sur cette plate forme alimentée plusieurs fois par semaine.

Lolo
Webmaster


Attention certains candidats à la présidentielle veulent casser notre sécu !

Beaucoup de concitoyens pensent que la Protection Sociale est inscrite dans le marbre et que les réformes successives passées ou à venir ne sont « que des retouches partielles » qui au final n’affecteront qu’à la marge leur couverture personnelle.

Tous nos secteurs professionnels sont menacés et avec ceux-ci, les publics concernés, assurés, allocataires, retraités, demandeurs d’emplois, les jeunes etc…

Notre système de Protection Sociale :
Une idée toujours neuve et indispensable !

Notre système de protection sociale a été inspirée par le Conseil National de la Résistance. Il est fondé sur les principes de solidarité, d’universalité, de démocratie et des cotisations assises sur la richesse créée par le travail.

Le patronat qui collabora avec le régime de Vichy et les Nazis ne put l’empêcher mais n’a de cesse ,revanchard, de vouloir en finir avec cette idée novatrice !

La protection sociale
c’est notre richesse Facteur de Croissance et de développement,
La Protection Sociale française,
c’est aujourd’hui :

Le droit à la santé pour tous :

Paiement des indemnités journalières en cas de maladie, d’accident du travail ou de maladie professionnelle, prise en charge des frais médicaux (médicaments, hospitalisation...), paiement de pension d invalidité.

Le droit à la maternité, à l’éducation des jeunes enfants, au logement :

Prestations familiales (allocations familiales, aides pour la garde d’enfants), prestations liées à la maternité...

Le droit de vivre sa vieillesse dignement :

Principalement les retraites et les pensions de réversion.

Le droit à l’emploi :

Insertion et réinsertion professionnelle, indemnisation des demandeurs d’emplois.

Le droit à l’autonomie :

Aide au maintien à domicile ou accueil dans des structures adaptées,
des personnes âgées, handicapées (Maisons de retraites, établissements médico-sociaux pour enfants ou adultes...)

Le droit à une action sanitaire et sociale, à la protection des plus faibles et des plus démunis.

Aides financières directes ou financement d’actions, PMI, centres de santé, qu’ils soient mutualistes, gérés par la Sécurité sociale ou sous l’égide de municipalités...

Ce que la CGT veut, entre autres, pour La « Sécu » :

- Aller vers le 100% de remboursement par l’assurance Maladie
- Supprimer toutes les exonérations de cotisations sociales qui ne créent pas d’emploi
- Réorienter les financements publics qui servent à combler une partie de ces exonérations vers la création d’emplois publics
- Intégrer dans la sécurité sociale les risques liés à la dépendance et la perte d’autonomie
- Un financement assis sur le travail : le salaire socialisé
- Retour aux élections des administrateurs salariés par les travailleurs


L’infographie


Le tract