VIRAGE HUMAIN

Accueil > Les Campagnes d’infos > Retrait de la "Loi Travail" > Le 26 mai et le 14 juin : un seul mot d’ordre GAGNER... le retrait de la Loi (...) 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

Le 26 mai et le 14 juin : un seul mot d’ordre GAGNER... le retrait de la Loi travail

26 mai 2016, par Lolo

Vous êtes plus de 300 à avoir consulté cet article et vous êtes très nombreux à y accéder chaque jour.
Merci de votre fidélité, elle contribue à favoriser l’alimentation du site.

Continuez à nous être fidèle en navigant régulièrement sur cette plate forme alimentée plusieurs fois par semaine.

Lolo
Webmaster


Vous avez dit essoufflement ???!!!

Ce Jeudi 26 mai avec appel à la grève et en manifestation, c’est plus de 300.000 manifestants sur tout le territoire.
Prochaine manifestation d’importance le mardi 14 juin TOUS A PARIS, un seul mot d’ordre GAGNER le retrait...

Jeudi 19 mai, près de 400.000 personnes ont rejoint les manifestations contre la loi Travail sur l’ensemble du territoire pour le retrait de la Loi travail, 100.000 à Paris et 9.000 à Lyon, 5.000 à Grenoble et 1.000 à Annonay.

Mardi 17 mai, plus de 220 000 manifestants dans toute la France, 55.000 manifestants à Paris, 7.000 à Lyon, 7.000 à Grenoble, 500 à Roussillon et 350 à Bourgoin, 400 sur privas, 250 à Aubenas et 500 à Annonay...

Le jeudi 26 Mai 2016


(01) AIN : 14h30 Bourg en Bresse

(07) Privas 11 h devant la Préfecture

Aubenas 14h Rond-point Ponson

Annonay 14h30 Super U

(26) Valence 9 h 00

(38) Grenoble : rassemblement devant quelques enseignes symboles du capitalisme (McDo, FNAC, Galeries Lafayette…) place Félix Poulat à partir de 11h30, avec stand CGT et plus si affinités l’après-midi (un parcours de manif sera déposé).

- Bourgoin : rassemblement à 12h à Kinépolis

- Vienne : rassemblement à 11h devant la permanence du député Binet (covoiturage au départ de Roussillon à 10h)

(42) Saint Etienne 10h30

Roanne 10h30

(69) Lyon : grande manifestation avec appel à la grève à 13 H depuis la manufacture des tabacs en direction de la place Bellecour.

(73) Chambéry : à 14h30 place du palais de justice !


Extrait de l’info FD n°853 de mai 2016

Nombre de manifestants en Région Rhône-Alpes

AIN : Bourg en Bresse 1.000
ARDECHE : Privas 300 ; Aubenas 300 ; Annonay 1.000 ; Tournon 70
DROME : Valence 500
ISERE : Grenoble 6.000 ; Bourgoin 500 ; Vienne 200
LOIRE : Saint Etienne 10.000 ; Roanne 600
RHONE : Lyon 12.000
HAUTE-SAVOIE : Annecy 2.000

Nombre de grévistes à l’URA



Communiqué CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL

Toujours déterminé-es : Amplifier la mobilisation, faire respecter la démocratie !

Après plus de deux mois de mobilisation des salarié-es, des jeunes, des privé-es d’emploi et des retraité-es, la mobilisation se poursuit et s’amplifie comme le montre cette journée du 19 mai.

Cette semaine, le développement d’actions, de grèves dans de nombreux secteurs et de blocages pour obtenir le retrait du projet de loi travail et l’obtention de nouveaux droits, montre que la détermination reste intacte.
L’opinion publique reste massivement opposée à cette loi Travail et à l’utilisation autoritaire du 49.3 par le gouvernement.

Le gouvernement n’a pas d’autre issue que celle du dialogue avec les organisations qui luttent pour le retrait de ce projet de loi et pour être écoutées sur les revendications qu’elles portent.
C’est pourquoi les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse, UNEF, UNL et FIDL en appellent solennellement au Président de la République.

Des secteurs professionnels sont engagés dans un mouvement de grève reconductible, d’autres vont entrer dans l’action.
Les organisations appellent le 26 mai prochain à une journée nationale de grève, manifestations et actions.

Les organisations décident de renforcer l’action par une journée de grève interprofessionnelle avec manifestation nationale à Paris le 14 juin, au début des débats au Sénat.
Elles appellent à multiplier d’ici là, sur tout le territoire, des mobilisations sous des formes diversifiées.

Elles décident également une grande votation dans les entreprises, les administrations et les lieux d’étude qui se déroulera dans les semaines à venir en parallèle au débat parlementaire afin de poursuivre avec les salarié-es et les jeunes les débats sur la loi Travail, obtenir le retrait de ce texte pour gagner de nouveaux droits permettant le développement d’emplois stables et de qualité.

La loi doit notamment préserver la hiérarchie des normes, élément protecteur pour tous et toutes les salarié-es.

Cette votation sera remise lors d’un nouveau temps fort qu’elles décideront prochainement.

Les organisations invitent leurs structures à poursuivre la tenue d’assemblées générales avec les salarié-es pour débattre des modalités d’actions, de la grève et de sa reconduction.

Elles se retrouveront rapidement pour assurer l’organisation et la réussite de ces mobilisations et initiatives.

Portfolio