VIRAGE HUMAIN

Accueil > Les Campagnes d’infos > Coût du Capital > Le Capital est véritablement un coût pour les citoyens 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

Le Capital est véritablement un coût pour les citoyens

10 juillet 2015, par Lolo

Vous êtes plus de 400 à avoir consulté cet article et vous êtes très nombreux à y accéder chaque jour.
Merci de votre fidélité, elle contribue à favoriser l’alimentation du site.

Continuez à nous être fidèle en navigant régulièrement sur cette plate forme alimentée plusieurs fois par semaine.

Lolo
Webmaster


L’information statistique sur le coût du capital est lacunaire, éparse et peu normalisée.

Olivier Garnier, Président du groupe de travail du Cnis sur le coût du capital, en tire trois enseignements. Pour y remédier, il propose :
- d’engager un travail sur la mesure du coût des fonds propres,
- de mieux utiliser les sources disponibles pour améliorer l’estimation des flux de revenus de la propriété,
- d’analyser et d’expliquer les écarts constatés dans les comparaisons internationales.

Sur ce sujet complexe, le rapport formule six recommandations pour utiliser au mieux ces informations malgré leurs limites et accompagner l’utilisateur.


Ep.20 - Travail vs Capital par CN-PCF


Lire les Etudes et Rapports :

Lire le rapport du CNIS....

Cout du capital CLERSE...


Le coût du capital et son surcoût


Déclaration de la CGT

Le groupe de travail créé au sein du Conseil national de l’information statistique (CNIS), suite à la demande de la CGT en novembre 2013, vient de rendre public son rapport sur le coût du capital. La CGT se félicite de la réalisation de ce rapport.

En effet, face aux campagnes répétées sur un prétendu excès du coût du travail, la CGT considère qu’il est indispensable d’ouvrir le débat sur les dégâts exercés par le coût du capital sur notre économie.
En effet, toutes les difficultés de l’économie française (la stagnation, la montée du chômage, le niveau élevé de la dette publique, la désindustrialisation, etc.) sont uniquement ramenées au seul manque de compétitivité des entreprises, prétendument engendré par des coûts salariaux trop élevés dans l’Hexagone.

Or, ce rapport du CNIS démontre, sans surprise pour la CGT, que les données statistiques concernant le coût du capital sont compliquées à trouver et qu’il n’existe que peu de normes en la matière.

Renforcée dans sa conviction que c’est bien le coût du capital et non le prétendu « Coût » du travail qui pénalise l’économie, la CGT continue sa bataille pour plus de transparence et de démocratie dans les entreprises.


En Savoir Plus...

Lire l’article - des outils pour comprendre...

Portfolio