VIRAGE HUMAIN

Accueil > + De Social > Une Retraite pleine et entière pour tous... > Retraite - Pénibilité 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

Retraite - Pénibilité

Le gouvernement réfléchi dans le cadre de la réforme des retraite à une sur-cotisation pour prendre en compte la pénibilité.

Eric Aubin, pour la CGT, s’y dit favorable.

Il est possible de financer de bonnes retraites dès 60 ans en taxant davantage le capital.

Les profits des grands groupes sont florissants, les dividendes versés aux actionnaires ont progressé 7 fois plus vite que la masse salariale ces trente dernières années, les entreprises sont subventionnées à hauteur de 200 milliards par les finances publiques, et les 500 plus grosses fortunes ont augmenté de 25% (66 milliards) en un an.

il est possible d’imposer une réforme des retraites qui corrige les effets des réformes régressives passées, assure pour toutes les générations un niveau de pension convenable dès 60 ans et reconnaisse la pénibilité en permettant des départs anticipés avant 60 ans, avec une bonne pension.

La CGT revendique :
- retour à la retraite à taux plein à 60 ans,
- calcul de la pension sur les 10 meilleures années (au lieu des 25 années dans le privé),
- taux de remplacement de 75% (pourcentage de la pension par rapport au meilleur salaire).

Le SINECOS-CGT38 appel à participer à la mobilisation du 10 septembre.