VIRAGE HUMAIN

Accueil > Les Medias > Publications > 70ème anniv du CNR 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

70ème anniv du CNR

17 mai 2013, par Lolo

Vous êtes plus de 600 à avoir consulté cet article et vous êtes très nombreux à y accéder chaque jour.
Merci de votre fidélité, elle contribue à favoriser l’alimentation du site.

Continuez à nous être fidèle en navigant régulièrement sur cette plate forme alimentée plusieurs fois par semaine.
Lolo Webmaster


Dans le cadre du grand colloque pour :

Le 70 ème anniversaire du Conseil National de la Résistance

Michel Etiévent donnera une conférence sur :

"Ambroise Croizat, Marcel Paul, le CNR et l’invention sociale"

Le jeudi 23 mai 2013 à 20h
à l’université Stendhal de Grenoble
Saint martin d’hères ( amphi 5)

Les membres du conseil national de la Résistance (C.N.R) réunis le 10 septembre 1944. Ils ne sont cependant pas ici au complet puisque sont notamment absents les représentants de "Combat" et de l’O.C.M. 

De gauche à droite, on reconnaît : Robert Chambeiron, Pierre Meunier, Auguste Gillot, Joseph Laniel, Henri Ribière, Jacques Lecompte-Boinet, Gaston Tessier, Pierre Villon, Georges Bidault, André Mutter, Louis Saillant, Pascal Copreau, Paul Bastid, Daniel Mayer, Jean-Pierre Lévy et Jacques Debû-Bridel...


Pour ne jamais oublier

{{}}


Une conférence sur Ambroise Croizat, et Marcel Paul


conférence Etiévent par marcgeorges60

Marcel Paul, Ambroise Croizat. Chemins croisés d’innovation sociale.


Marcel Paul. Etat civil : « enfant trouvé ». Raison sociale : ministre de la production industrielle à la Libération. Ambroise Croizat. Etat civil : « fils de manœuvre ». Raison sociale : ministre du travail et de la sécurité sociale de 1945 à 1947. Au fil de cet ouvrage, Michel Etiévent, historien, retrace entre documents inédits, les parcours féconds de Marcel Paul et d’Ambroise Croizat, deux personnages essentiels du vingtième siècle qui ont consacré leurs vies à l’invention sociale. Il suit l’extraordinaire chemin de Marcel Paul, enfant abandonné sur un banc, tour à tour secrétaire général de la fédération CGT de l’Energie, ministre communiste de la production industrielle du Général de Gaulle à Libération. Entre luttes, résistance, déportation, l’homme forge les plus grands acquis du siècle. Du conseiller de Paris, père des secours d’urgence et des crèches, au fondateur d’EDF-GDF et du statut des électriciens et gaziers, c’est une vie entière vouée à l’innovation sociale. A ce chemin s’enchevêtre celui d’Ambroise Croizat, secrétaire de la Fédération CGT des métaux, député de Paris, ministre communiste du travail à la Libération. Bâtisseur de la sécurité sociale, créateur de la retraite pour tous, il laisse un héritage impressionnant : médecine du travail, comités d’entreprises, conventions collectives…Michel Etiévent entrelace les parcours de ces deux complices de luttes qui forgèrent ensemble ce qui fonde aujourd’hui l’identité sociale de notre pays. Avec ces biographies croisées, il nous livre le passionnant roman de deux hommes qui ont su donner au siècle le goût de la solidarité et de la dignité. Un livre brûlant d’actualité…

Marcel Paul