VIRAGE HUMAIN

Accueil > Un Choix de Société > La jeunesse est l’avenir d’un pays... 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

La jeunesse est l’avenir d’un pays...

24 février, par Lolo

Je vous remercie de votre fidélité, vous êtes de plus en plus nombreux à suivre ou à découvrir le site "Virage Humain" au quotidien.

Lolo
Webmaster


La situation imposée par le gouvernement aux étudiant(e)s, est un désastre, au point que même les médias ont rapporté les drames humains que cela provoque : suicides, troubles psychologiques, abandon des études, chômage, précarité...

Qu’en France dans la 6ème puissance mondiale, aujourd’hui des étudiants en soient réduits à faire la queue pour manger auprès d’associations caritatives pleines de bonne volonté est tout simplement scandaleux.

Il est insupportable que l’État alors qu’il déverse par milliards de l’argent miracle pour le patronat refuse aux étudiants les moyens d’étudier correctement au point de leur boucher tout avenir, de provoquer des décrochages par milliers, et de plonger nombre d’entre eux dans un grand désespoir moral.

Il est possible de s’entasser dans les transports n commun, il est possible de se rendre à un office religieux....

Mais Macron et Castex refusent toujours aux étudiants le droit de venir en amphi suivre leur cours.

Les enseignements à distance ne sont qu’un piètre ersatz.

En aucun cas ils ne peuvent assurer la continuité pédagogique et le lien social si important.

Ils ne provoquent que l’isolement des étudiants auquel s’ajoutent de grandes difficultés matérielles et une misère, accentuée en particulier par la suppression des
petits boulots seuls moyens de subsistance pour nombre d’entre eux.

Beaucoup d’étudiants maintenus loin de leur Université ne peuvent même pas bénéficier des repas à 1€ promis par le gouvernement.

il est urgent de prendre des mesures en faveur de la jeunesse et lui garantir le droit aux études, facteur d’avenir :
- Remise en cause des directives gouvernementales qui s’opposent à la reprise des cours pour les étudiants.
- Reprise des cours à l’Université pour les étudiants, quelle que soit leur année.
- La gratuité immédiate de l’accès à internet pour tous les étudiants.
- Mise en place des mesures sanitaires nécessaires à cette reprise en pleine concertation avec les personnels et les étudiants, seuls en capacité de déterminer
l’organisation la plus adaptée.
- Renforcement des moyens pédagogiques, techniques et administratifs ainsi que des services de santé universitaire.
- Un plan d’aide pour permettre aux étudiants de se nourrir, de se soigner et de se loger correctement.
- Attribution d’une Allocation d’autonomie pour les étudiants et les jeunes sans revenus.

Le gouvernement a débloqué des centaines de milliards d’euros vers les employeurs pour un plan de relance et occulte toute aide d’urgence à la jeunesse.
C’est pourtant de sa responsabilité de permettre aux étudiants d’étudier correctement.

Il est temps, plus que temps de doter les Universités des investissements nécessaires et de donner des perspectives aux jeunes qui sont l’avenir de demain et la Cgt à des propositions.
Il y a urgence que le gouvernement les entendent et les mettent en œuvre.