VIRAGE HUMAIN

Accueil > Un Choix de Société > L’industrie pour redresser le pays.... 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

L’industrie pour redresser le pays....

11 février, par Lolo

Je vous remercie de votre fidélité, vous êtes de plus en plus nombreux à suivre ou à découvrir le site "Virage Humain" au quotidien.

Lolo
Webmaster


La crise sanitaire liée au Covid-19 a mis en évidence l’incapacité du développement capitaliste à répondre à l’intérêt général.
En période de confinement, ce n’est pas la bourse qui fait tourner l’économie mais bien les travailleurs et travailleuses.

La situation révèle une crise de civilisation profonde.
Les méfaits désastreux de décennies de libéralisme ont fragilisé nos services publics et notre industrie, et par conséquent notre capacité d’action face à la crise sanitaire.

La France, 6e puissance mondiale, s’est retrouvée démunie de biens industriels essentiels pour faire face à la pandémie.
Depuis de nombreuses années, des activités industrielles sont stoppées, délocalisées, si bien qu’aujourd’hui la France importe 60 % des produits consommés. Deux millions d’emplois ont été perdus et la place de l’industrie a été divisée par deux dans le produit intérieur brut (PIB).

Les grands groupes profitent de cette crise pour accentuer leur politique de délocalisation, y compris sur les emplois d’ingénierie et de recherche.
Les grandes richesses se sont accrues, il devient donc urgent de remettre en cause la logique qui justifie les dividendes ayant pour contrepartie la faiblesse des salaires, la baisse des effectifs, de la recherche-développement, de l’investissement productif.

Ces mêmes logiques qui ont comme conséquences, en particulier, les politiques d’externalisation des activités menées depuis plus de vingt ans, jusqu’à en perdre leurs maîtrises. Les aides publiques ne peuvent pas être allouées sans conditionnalité.

Pour la Cgt, il faut une rupture avec les politiques industrielles décidées jusqu’à présent.
Compétitivité, profitabilité, flexibilité, précarité doivent laisser place au progrès social, à la souveraineté et aux enjeux environnementaux.
Il est incontournable de repenser nos modes de consommation et de production tout en ayant une maîtrise publique des secteurs industriels stratégiques et en exigeant une autre répartition de la richesse produite.

Il est indispensable de réindustrialiser notre pays en travaillant sur la relocalisation des productions, et en développant les coopérations européennes et internationales dans tous les secteurs de l’industrie.
Cela permettrait de stopper l’hémorragie du chômage de masse en créant 3 à 4 millions d’emplois.
Mais aussi, de lutter durablement contre le réchauffement climatique, quand on sait que 35 % des gaz à effet de serre sont induits par l’importation des produits manufacturiers en France et que notre empreinte carbone représente 1,7 fois nos émissions de gaz à effet de serre !

La Cgt, avec les fédérations des secteurs industriels, se mobilise pour une campagne de l’industrie.
Conférence de presse, actions en territoires se dérouleront pour alerter et faire des propositions pour l’avenir de l’industrie, les grandes entreprises en réseau, le financement, les emplois, la formation, les qualifications et les droits d’intervention des salariés dans les entreprises.

Pour reconquérir l’industrie, Il est urgent d’augmenter les salaires et de réduire le temps de travail à 32 heures. Salarié(e)s de l’industrie, par le travail produit, vous avez assuré la continuité des activités.
C’est vous qui connaissez le mieux votre travail.
Ne laissez pas l’avenir de vos emplois entre les mains de ceux qui pensent d’abord aux profits immédiats avant de penser à l’intérêt général.

D’autres choix s’imposent, portons-les ensemble, c’est possible !

Exigeons une réindustrialisation de notre pays :
- pour répondre aux besoins sociaux, aux défis environnementaux et reconquérir notre indépendance
- pour des emplois stables, qualifiés, bien rémunérés
- pour une diminution du temps de travail à 32h
- par une planification et une reprise en main des secteurs stratégiques par un Etat stratège
- par la formation, la qualification la recherche et des droits nouveaux pour les salariés dans les entreprises

Vous ne voulez pas en rester là !
Ensemble, avec la Cgt, nous serons plus forts...