VIRAGE HUMAIN

Accueil > + De Social > La protection sociale > France : Démographie 2020... 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

France : Démographie 2020...

27 janvier, par Lolo

Je vous remercie de votre fidélité, vous êtes de plus en plus nombreux à suivre ou à découvrir le site "Virage Humain" au quotidien.

Lolo
Webmaster


Au 1ᵉʳ janvier 2021, la France compte 67,4 millions d’habitants.
Au cours de l’année 2020, la population a augmenté de 0,3 %.
Cette progression est due pour moitié au solde naturel (+ 82 000 personnes), différence entre les nombres de naissances et de décès.
Il a fortement baissé du fait de la forte hausse des décès liée à la pandémie de Covid-19.

En 2020, 740 000 bébés sont nés en France.
En recul depuis 2015, l’indicateur conjoncturel de fécondité s’établit à 1,84 enfant par femme en 2020.
La France reste, en 2018, le pays le plus fécond de l’Union européenne.

En 2020, 658 000 personnes sont décédées en France, soit 7,3 % de plus qu’en 2019.
La pandémie de Covid-19 a particulièrement affecté les décès au printemps et en fin d’année.
L’espérance de vie à la naissance s’établit à 85,2 ans pour les femmes et à 79,2 ans pour les hommes.
Elle diminue nettement par rapport à 2019 (– 0,4 an pour les femmes et – 0,5 an pour les hommes).
La baisse est bien plus forte qu’en 2015, année marquée par une forte grippe hivernale (– 0,3 an et – 0,2 an).

Pyramide des âges en 2020

Concernant les transports, en 2017, 74 % des actifs en emploi qui déclarent se déplacer pour rejoindre leur lieu de travail utilisent leur voiture, 16 % prennent les transports en commun et 8 % ont recours aux modes de transport doux (6 % à la marche et 2 % au vélo).
Pour des distances inférieures à 5 kilomètres, la voiture représente encore 60 % des déplacements domicile-travail, même si sa part diminue au profit des modes doux.
En cas de petites distances, plus fréquentes pour les habitants de communes-centres, les employés vont plus souvent travailler à pied ou en transports en commun, alors que les cadres ont plus souvent recours au vélo ou aux transports en commun.

Au sein des grandes villes, c’est à Grenoble et Strasbourg que les habitants utilisent le plus les modes doux pour aller travailler, notamment le vélo (17 %).

Entre 2015 et 2020, le recours à la bicyclette pour se rendre au travail a augmenté de 2 points dans les communes-centres, pour atteindre 6 % début 2020.
L’utilisation des transports en commun a légèrement progressé dans les pôles des aires d’attraction des villes.