VIRAGE HUMAIN

Accueil > + De Social > La protection sociale > MSA une classification frappée d’opposition 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

MSA une classification frappée d’opposition

22 janvier, par Lolo

Je vous remercie de votre fidélité, vous êtes de plus en plus nombreux à suivre ou à découvrir le site "Virage Humain" au quotidien.

Lolo
Webmaster


A la MSA comme à la Sécu, après la signature minoritaire par la seule Cfdt le 10 décembre 2020 de l’avenant 36 de révision de la Convention Collective de travail du personnel du 22 décembre 1999 , quatre Fédérations, (CGT, Force Ouvrière, CFE-CGC SNEEMA et l’UNSA 2A) ont ensemble notifié leurs droits d’opposition.

Comme dans le régime générale, une nouvelle fois la Cfdt isolée, fait cavalier seule, dès lors les organisations syndicales majoritaires demandent la réouverture de nouvelle négociations.

Ensemble elles refusent ce texte : (voir le communiqué Cgt…ICI)
Instauration d’une division générationnelle entre les salariés occupant un emploi au sein de la MSA avec quelques années d’ancienneté et les salariés nouvellement ou récemment embauchés ayant pour conséquence une rupture de l’égalité salariale.

La revalorisation des coefficients ne bénéficiera qu’à une minorité de personnel.
En effet, Seul un faible nombre de personnel ayant un nombre de points d’évolution inférieur au montant de la revalorisation verra une augmentation nette.
Cette inégalité de traitement est appliquée aussi pour la transformation en points arrondis des mesures salariales.
L’intégration dans le coefficient d’emploi des points correspondants à la conversion des primes pérennes prévues par les avenants aux protocoles d’accord des 21 février 2014 et 7 avril 2015 n’apportera qu’un gain ridicule, lié à l’arrondi au point entier supérieur, et de surcroit au seul personnel en place en 2014 et 2015.

Un système de "primes d’objectifs individuels" et de "primes ponctuelles", selon que les personnels soient encadrants ou non, est mis en place.
Outre le caractère aléatoire de ce nouveau système de rétribution, aucun critère de détermination, d’attribution et de répartition de ces primes n’est défini préalablement comme cela avait été demandé comme condition préalable à la signature de l’avenant.
Par ailleurs, si une enveloppe spécifique nationale est dédiée pour les premières années, aucun budget n’est dédié pour les années futures, ce qui interférera de fait sur la RMPP et donc remettra en cause à l’avenir toute possibilité d’augmentation de la valeur du point, dans un contexte déjà fort contraint budgétairement.

Enfin, localement dans les caisses et unités, aucune modalité ou budget n’est prévu pour en assurer la distribution en fonction du nombre de personnes éligibles.
La révision du répertoire des métiers, s’effectue essentiellement par une dévalorisation des postes actuels, en transférant des missions liées à des fonctions supérieures ou d’encadrement sur des postes inférieurs, sans aucune revalorisation correspondante.

De même, les nouveaux emplois créés le sont avec des missions confiées qui relèvent généralement des niveaux supérieurs.

.