VIRAGE HUMAIN

Accueil > Les Dossiers de VH > Les Editos > WE de re-confinement, l’Acte II du gouvernement en marche... 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

WE de re-confinement, l’Acte II du gouvernement en marche...

1er novembre, par Lolo

Vous êtes plus de 200 à avoir consulté cet article et vous êtes très nombreux à y accéder chaque jour.
Merci de votre fidélité, elle contribue à favoriser l’alimentation du site.

Continuez à nous être fidèle en navigant régulièrement sur cette plate forme alimentée plusieurs fois par semaine.
Lolo Webmaster

Emmanuel Macron porte la responsabilité d’un double confinement sur une même année, or le re-confinement n’est pas dû au fait que l’épidémie est hors de contrôle mais le résultat d’une crise de la capacité de nos hôpitaux et d’une stratégie de tests défaillante.

Plus grave ce re-confinement intervient alors que le conseil scientifique avait alerté le gouvernement début septembre jugeant que le gouvernement allait « être obligé de prendre un certain nombre de décisions difficiles, […] dans les huit à dix jours maximum » et ce, au regard d’un niveau « inquiétant » de circulation du virus.

Un avertissement pourtant nuancé par Emmanuel Macron « Le conseil scientifique est dans son rôle, qui est technique », mais c’est aux dirigeants politiques de « prendre des décisions ».

Gouverner c’est prévoir et c’est agir dans l’intérêt collectif .
C’est bien les choix du gouvernement, une chronique d’un désastre annoncé, qui ont conduit le chef de l’Etat à imposer ce mercredi un nouveau re-confinement général pour le Week End de la Toussaint et ce jusqu’au 1er décembre dans une premier temps.

Nous voila donc reparti jusqu’à début 2021... ?

Pour rappel, le "libéré délivré… d’après confinement" sans véritable préparation d’un été en toutes insouciances et sans obligation du port du masque est de la responsabilité d’un gouvernement qui à bien trop tardé à l’imposer dans les lieux public et les lieux clos, il fallait tellement sauver le tourisme Français si chère à notre économie...

Or suivant le contact tracing, on est cas contact quand deux personnes se parlent à moins d’un mètre et sans masque pendant 15’...., d’où l’importance d’aérer les pièces, de porter un masque par respect pour l’autre, de respecter les gestes barrière et si possible les distanciations sociales.

Aujourd’hui nous vivons véritablement l’échec d’un Président et d’un 1er ministre, qui pour rappel était le Monsieur déconfinement à qui revenait la lourde tâche de préparer la sortie du confinement, mis en place pour ralentir la propagation du coronavirus.

L’échec des tests tous azimuts qui ont enrichi les laboratoires et du contact tracing mis en place dans l’urgence dans les ARS et les CPAM, initié par l’un de ces conseillés actuels.

Lors de la 1ère vague les décisions avaient tardé car il faillait sauver les élections municipales et là pour la deuxième vague il fallait sauver l’économie, les congés de la Toussaint et puis Noël…

Et s’il fallait tout simplement sauver des vies…

Le confinement Acte II de la Toussaint, c’est « METRO, BOULOT, DODO ! », car pour l’Etat il faut sauver à tout prix l’économie face à la pandémie.

Plus jamais ça ! Préparons le jour d’après, nous renvoie aux propos du chef de l’Etat « nous serons prêts en cas de deuxième vague » lancer par Macron lors de l’allocution du 14 juillet devant les français « Nous avons appris de nos insuffisances, de nos manques durant la première vague. » « Nous pourrions faire face à une recrudescence, si elle était là. »

Face à cette situation le gouvernement pouvait pourtant augmenter massivement les moyens des hôpitaux, il ne l’a pas fait, Il pouvait augmenter le nombre de lits de réanimation, il ne l’a pas fait…

Durant cet hivers qui s’annonce difficile, tous responsables, ensembles, chez soi, au boulot, dans les transports ou dans les commerces autorisés, bref confiné... Stoppons la propagation du virus et sauvons des vies…