VIRAGE HUMAIN

Accueil > Un Choix de Société > Le 17 septembre en grève et en manifestation 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

Le 17 septembre en grève et en manifestation

17 septembre, par Lolo

Vous êtes plus de 300 à avoir consulté cet article et vous êtes très nombreux à y accéder chaque jour.
Merci de votre fidélité, elle contribue à favoriser l’alimentation du site.

Continuez à nous être fidèle en navigant régulièrement sur cette plate forme alimentée plusieurs fois par semaine.
Lolo Webmaster

À l’appel notamment de la CGT comme toutes les années pour une rentrée sociale mobilisatrice, c’est des dizaines de milliers de salariés, de jeunes, de retraités et privés d’emploi qui se sont mobilisés en manifestations organisés en France ce jeudi 17 septembre, à Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux, Toulouse….

A Lyon, c’est 4 000 manifestants qui on défilés dans les rues de la capital des Gaules, 3 000 à Toulouse, 2 000 à Bordeaux, 10 000 à Paris...

Les autres manifestations en région RA, c’est par exemple 2 000 à Grenoble, 1 500 à St Etienne, 500 à Chambéry et valence, 300 à Annecy et 250 à Annonay et seulement 12,36% de grévistes à l’URA, 7% à la Caf de l’Isère, 12% à la CPAM de la Drôme, 28% à la CPAM de l’Ain...


Les salariés qui travaillent et produisent les richesses, ont été particulièrement exposés et mis à contribution pendant le confinement, ils sont pourtant les premiers à payer les velléités d’employeurs qui annoncent licenciements et délocalisations.

Pendant ce temps, les grandes entreprises maintiennent le versement de dividendes pour les actionnaires alors même que le patronat exigent de nouvelles exonérations de cotisations sociales et des baisses d’impôts.

- 60 milliards € : c’est le montant versé aux actionnaires en 2019 par les entreprises du CAC40.
- 90 milliards € : c’est le montant des exonérations de cotisations sociales patronales et de cadeaux fiscaux en tout genre, faits par an aux entreprises.

Chantage à l’emploi, allongement du temps de travail, baisse des salaires et des pensions…
Le gouvernement met en avant son arsenal libéral pour détruire massivement les emplois, les droits des salariés et leurs conquis sociaux !
Au début de la pandémie, on nous a dit : « quoiqu’il en coûte… ». Demain on nous demandera de rembourser 500 Milliards €.

En grève et en manifestation mobilisons nous, le 17 septembre 2020, pour en faire une grande rentrée sociale offensive qui passe notamment par la réduction du temps de travail sans perte de salaire, le développement des services publics et des industries nécessaires à la réponse aux besoins en biens et services, en prenant en compte l’urgence écologique.
Il est urgent d’augmenter les salaires, les traitements, les pensions et les minimas sociaux.
Il est également temps d’en finir avec les aides publiques de toute nature dont bénéficient de grandes multinationales sans contrepartie et contrôle d’utilisation.

Les solutions pour sortir de la crise, existent :
- permettre à toutes et tous d’avoir un bon emploi et de pouvoir travailler mieux et non pas plus et plus longtemps ;
- partager le travail avec la réduction hebdomadaire à 32 heures sur 4 jours pour toutes et tous ;
- augmenter les salaires et mettre fin aux exonérations et autres exemptions.

Il nous faut ensemble combattre toute nouvelle régression en matière de retraite et de protection sociale programmées notamment par Marcon et son Gouvernement au détour du projet de loi de finances de la sécurité sociale (création de la cinquième branche, augmentation de la CSG, etc. …).

La situation sanitaire et économique impose des mesures de transformation profonde en totale rupture avec les politiques économiques et sociales actuelles, elle impose l’urgence sociale, afin de préserver notre système intergénérationnel et d’envisager une protection sociale incluant la dimension professionnelle tout au long de la vie, des années d’études à la retraite. .

Un énième « plan de relance » qui ne remettrait pas en cause ces politiques, ne pourrait conduire qu’à une aggravation de la crise sociale, économique et écologique.

Alors le 17 septembre 2020 ensemble pour l’emploi et lutter contre la précarité et la pauvreté, pour la hausse des salaires, pour le développement des services publics, et l’abandon définitif de la réforme des retraites...

Portons des projets alternatifs, de développement de l’emploi, qui ouvrent des perspectives.
- La semaine de 32 heures, sans perte de salaire, pour travailler mieux, moins et tous !
- Le SMIC à 1800 € et la revalorisation des salaires et des pensions.
- Le renforcement de la Sécurité Sociale.
- Un système de retraite solidaire.
- Une Assurance chômage qui doit pouvoir pleinement jouer son rôle, en assurant un revenu de remplacement pour tous, y compris pour les jeunes, sans condition de seuils d’accès.


*il est important de rappeler que durant cette crise sanitaire, il revient aux employeurs de protéger les salariés et de prendre en charge les mesures de protections individuelles et collectives, dont la distribution gratuite de masques en quantité suffisante.
La réduction du temps d’exposition également nécessaire induit de discuter de l’organisation, des conditions de travail et réduction du temps de travail.


Manifestation en Rhône-Alpes

UD Isère (38)
- Grenoble : 10h Gare SNCF

UD Rhône (69)
- Lyon : 11h30 Manufacture des tabacs

UD Savoie (73)
- Chambéry : 14h Palais de justice