VIRAGE HUMAIN

Accueil > Infos Générales > Diffusion à ne pas rater !!! 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

Diffusion à ne pas rater !!!

30 décembre 2019, par Lolo

Au sud de Paris, il existe un centre de formation de la Cgt "Le centre Benoit Frachon".
Là-bas l’ensemble des salariés syndiqué(e)s à la Cgt, employé(e)s, ouvrier(e)s, cadres, peuvent venir se former à la démarche syndicale.

Le film "A l’école de la CGT » est programmé sur France 3 le jeudi 9 janvier 2020 à 22h35 après le film "La loi du marché ». Il a été filmé au centre Benoît Frachon.

A l’origine, ce film avait été réalisé dans le cadre des 120 ans de la CGT, à partir d’un stage à destination de jeunes syndiqués.
Il s’agissait de poser les perspectives et les enjeux pour le syndicalisme en partant de l’histoire de la CGT.
Par la suite le projet a été élargi à l’ensemble de la formation syndicale.

Malgré un titre inadapté face à notre projet pédagogique, ce film décrit bien notre conception de la formation syndicale et les atouts de notre centre de formation.


Résumé

Au sud de Paris, en vallée de Chevreuse, des salariés viennent en stage dans un centre de formation de la CGT.
Ce centre a été créé à la fin de la Seconde Guerre mondiale pour encourager l’émancipation des travailleurs.
Ici, les stagiaires peuvent se détendre, se cultiver, faire du sport mais surtout ils se forment pendant une semaine à la démarche syndicale, acquièrent des méthodes pour agir, négocier et, partageant leurs expériences sur le monde du travail, débattent en toute liberté.
Il n’y a ici ni élève, ni manuel, ni prof.
Qu’ils soient cadres, ouvriers ou techniciens, stagiaires ou intervenants, tous sont là pour apprendre.
https://www.programme-television.org/documentaires/societe/a-lecole-de-la-cgt


Benoit FRACHON (1893-1975)

Né le 13 mai 1893 à Chambon-Feugerolles, près de Saint-Etienne dans une famille de mineurs, ouvrier métallurgiste à l’âge de 13 ans, il adhère a la Cgt dès ses 16 ans.
Au lendemain de la première guerre mondiale, il adhère au Parti Communiste Français qui vient de se fonder à Tours en 1920. Membre, puis Secrétaire Général (1933) de la Confédération Générale du Travail Unitaire, (C.G.T.U.).

Dirigeant de premier plan de la Cgt après la réunification syndicale de 1935, signataires des "Accords Matignon" qui terminent la grève générale de juin 1936.

Durant la guerre, Frachon est un des principaux dirigeants du Pcf clandestin, plus spécialement chargé de l’action syndicale.

Après la guerre, il sera élu Secrétaire Général de la Cgt en 1945 et sera l’un des principaux protagonistes de la scission syndicale qui donne naissance à Force Ouvrière, car B. Frachon est évidemment aussi étroitement associé à la direction du Pcf.

Il est ensuite le dirigeant incontesté de la Cgt, alors au faîte de sa puissance.

Il se retire progressivement à partir de 1967, lorsqu’il devient président de la Cgt.
Il meurt le 1er août 1975.