VIRAGE HUMAIN

Accueil > l’Histoire sociale > Histoire et Mouvement social > Cgt - de la résistance à l’avancée sociale 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

Cgt - de la résistance à l’avancée sociale

3 mai, par Lolo

Après l’hommage d’Ambroise CROIZAT syndicaliste CGT en RA le 5/12/2015..., qui rappelons ­le, est le fondateur de la Sécurité Sociale, VH avait rendu hommage à Georges SEGUY le 13/8/2016..., et notamment sont interview le 22/10/15 sur VH...

Petit retour sur une grande figure du syndicalisme et des luttes sociales

Il est porté à l’âge de vingt-deux ans à la tête de la fédération des cheminots en 1967. En 1982, il devient secrétaire général de la Confédération CGT.

Très tôt dans sa jeunesse, il s’engage dans la résistance au moment de la deuxième guerre mondiale.
C’est à Toulouse, qu’il est arrêté sur dénonciation avec l’ensemble de ces collègues de travail.
Il sera déporté, à dix-sept ans ce qui lui vaudra la redoutable distinction de « plus jeune déporté résistant de France » pas un titre de gloire mais une souffrance inoubliable­ "l’horrible voyage" de Mauthausen.

A son retour du camp de Mauthausen (Autriche), il n’a jamais perdu de vue le, serment adopté par tous les détenus de Mauthausen « Poursuivre la lutte après la Libération de telle manière que jamais plus ça ne recommence, que la liberté des peuples prime. »
Convaincu, dit-il, que « si la Seconde Guerre mondiale s’était prolongée de deux à trois mois, aucun d’entre nous n’aurait survécu », Il avertit :
« Gardons-nous de faire table rase du témoignage des survivants sur ce que fut la barbarie nazie » car l’actualité en France et dans le monde prouve que "le ventre est encore fécond d’où a surgi la bête immonde".

Un témoignage et un message que, dans le Loiret où il_. vécut sa retraite, il a porté encore dans les lycées et collèges où il était souvent sollicité.
De par son engagement en tant que premier dirigeant de la CGT, il aura à cœur de faire vivre la démocratie interne de la CGT.

Tout comme, il laissera une place importante aux jeunes et aux femmes pour qu’ils/qu’elles prennent des responsabilités.

Sa responsabilité sera marquée notamment par les événements de mai 68 avec de nombreuses grèves dans les entreprises, qui conduiront à une augmentation de 35% du SMIG et de la création des sections syndicales d’entreprise, suite à sa participation pour la CGT aux négociations de Grenelle.

Homme de progrès, serviteur de l’intérêt général et des travailleurs. Georges SEGUY restera dans les mémoires, l’homme des avancées sociales et des droits syndicaux pour les salariés.