VIRAGE HUMAIN

Accueil > + De Social > Dans les caisses de Sécu > Vidéo n°1 explication RMPP - By Collectif SECU... 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

Vidéo n°1 explication RMPP - By Collectif SECU...

16 avril, par Lolo

La RMPP c’est la rémunération Moyenne du personnel en place.

Comprendre son mécanisme expliqué dans la vidéo ci-dessous te permettra de mieux appréhender la mise en place d’une nouvelle classification.


La Vidéos RMPP...

A suivre une 2ème vidéos...

Pour calculer la variation de la masse salariale, il faut connaitre plusieurs données :
- le nombre de salariés en place du 1er janvier au 31 décembre d’une année. C’est l’effectif dit permanent car ce sont les agents qui resteront présents toute l’année.
- le nombre des sorties en emploi couvertes par des entrées toute au long de cette même année : c’est l’effet de noria
- La variation d’effectifs

Dans la 1ère partie de l’effectif permanent tu trouves trois éléments :
- Les mesures générales (la valeur du point ou les accords de 2013 et 2015 par exemple)
- Les mesures catégorielles (évolution des montants des parts variables pour les ADD, des primes de résultats à partir des Niveau 8, les points pour les bas salaires par exemple)

Les mesures individuelles que l’on nomme plus familièrement le GVT positifs que sont :
- Les mesures automatiques comme les points d’expériences
- Les mesures non automatiques que sont les pas de compétence et les promotions

Pourquoi GVT positif ?
Parce que ces mesures sont des frais supplémentaires pour l’organisme qui doivent s’ajouter au budget des frais de personnel.
Cette partie de l’effectif permanent, permet de définir le taux d’évolution de la RMPP.

Dans la partie effet noria tu trouves un élément :
Les sorties couvertes par des entrée dans cette même année, c’est-à-dire qu’automatiquement une sortie = une entrée.

C’est ce que l’on nomme plus communément le GVT négatif.
Pourquoi négatif parce qu’en règle générale, le salarié qui sort de l’organisme à un salaire supérieur à celui qui le remplace.

Du coup se sont des dépenses en moins pour l’organisme à ôter du budget de fonctionnement des frais de personnel.

Cette 2ème partie à laquelle on ajoute les éléments de la 1ère partie permet de calculer le taux d’évolution du Salaire Moyen par Tête (SMPT)

Dans la partie variation d’effectifs tu trouves un élément :
Le solde des embauches/départs calculé sur l’effectif de l’année moins ceux de l’année précédente.

L’addition des trois parties te permet de calculer le taux de variation de la masse salariale.

Pour calculer les augmentations salariales éventuelles que nous pourrions avoir, si l’employeur reprenait tous les éléments des frais de personnel, il devrait prendre en considération le taux de variation de la masse salariale et donc réinjecter le différentiel issu du GVT négatif.
Mais ce n’est pas le cas.

Pour déterminer le budget des frais de personnel il se cantonne a prendre en considération que le taux d’évaluation de la RMPP.

Donc une fois que tu sais tout cela tu comprends que lorsque l’employeur t’informe que pour 2019 la RMPP est de 1,70% il ne parle pas de l’augmentation de ton salaire puisque les mesures salariales générale donc celle à destination de l’ensemble du personnel ne représentent qu’un élément de la RMPP.

Les éléments de la RMPP ne sont pas tous obligatoires.
La seule obligation de l’employeur est de respecter les dispositions de notre convention collective nationale.
Pour le reste, en ce qui concerne les promotions, les points de compétence au-delà des 20%, l’augmentation générale et les mesures catégorielles il n’ a aucune obligation.