VIRAGE HUMAIN

Accueil > Un Choix de Société > Pour Macron "tous va bien"... Taxer les pauvres car ils sont plus (...) 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

Pour Macron "tous va bien"... Taxer les pauvres car ils sont plus nombreux….

Après de très nombreux cadeaux distribués aux plus fortunés par le Président des riches tout au long de son mandat, maintenant, il lui faut taxer le plus grand nombre de citoyens.

Ainsi les salariés, retraités sont touchés au portefeuille, alors que depuis une décennie les salaires et pensions sont gelés.

La hausse de la fiscalité sur les carburants augmente très fortement et pèse lourdement dans le budget des ménages., mais pas seulement car tout augmente, l’énergie, (Gaz, électricité, fioul) les Impôts, la TVA, les radars, les PV, la CSG, le tabac etc... etc… etc…

Libérer les puissants et contraindre les citoyens….

Tout est prétexte à augmenter la pression fiscale au nom des bons sentiments, comme par exemple pour l’écologie, alors même que cela est fait pour libérer l’économie des entreprises afin d’augmenter leurs profits.

Pour rappel, les ordonnances macron de début de mandat sur le travail, avaient pour objectif de contraindre le plus grand nombre de salariés et citoyens….

L’écart se creuse, entre les plus riches, exonérés d’année en année de la pression fiscale, et les plus pauvres dont l’appel à la charité est quotidien, et dans le même temps la solidarité nationale et la protection sociale sont mises à mal par les gouvernements ultralibéraux successifs.

Entre les deux, la France qui se lève tôt de Sarko, la France des « sans dents » d’Hollande est la vache à lait fiscale du président des riches.

Comme la dit Macron cette semaine "Tout va bien, rassurez-vous" face à la colère légitime des Français et alors que les fins de mois sont toujours plus difficiles et commencent surtout de plus en plus tôt .

« Rassurez-vous » Macron vous taxe pour donner à ses amis les plus riches, car ça ruisselle… surtout dans l’escarcelle d’un petit nombre de privilégiés.

Et tant pis pour ladite « classe moyenne » qui s’enfonce de plus en plus dans la pauvreté, rejoignant ainsi le gros des troupes… Bref de la Chair à Canon fiscale dans l’itinérance commémoratif…

Macron est bien le président des riches lorsqu’il augmente la CSG, baisse les pensions des retraité-e-s, baisse les salaires en transférant les cotisations sociales sur la CSG pour en finir avec nos systèmes de solidarités (retraite, sécurité sociale, assurance chômage), lorsqu’il s’attaque aux aides sociales, aux espaces de démocratie et taxe les comités d’entreprise.
Il conforte les grandes fortunes dans leur recherche d’optimisation et d’évasion fiscale et leur fait des cadeaux en transformant le CICE sans conditions.

Après son holdup sur la fiche de paye, en faisant illusion sur le pouvoir d’achat déjà absorbé par l’augmentation de la CSG et le transfert vers les cotisations futures des mutuelles, les baisses de cotisations inclues dans le PLFSS 2019 s’attaquent une fois encore aux malades, aux familles et retraités.

Voilà, le tour de passe-passe de la taxe d’habitation qui diminue, alors que dans le même temps les taxes foncières explosent ainsi que la fiscalité locale…

Tous ces effets de manche, de communication bon marché, de saupoudrage à deux balles n’ont pour but que de nous faire oublier que nos salaires de misère sont aux mains du patronat, des actionnaires et de leurs profits exorbitants et d’une économique libérale au service de la finance.

En attendant le fameux « ruissellement », MACRON est bien l’HOMME du CAPITAL et de la FINANCE, celui du "POGNON de DINGUE" distribué au PLUS RICHE sur le dos du plus grand nombre.

La seule véritable solution pour les ménages, les salariés, retraités, chômeurs, bref tous les citoyens c’est l’augmentation conséquente des salaires, car c’est bon pour le pouvoir d’achat, l’économie et la protection sociale.

NOS SALAIRES, CONTRE LEURS PROFITS


La vidéo