VIRAGE HUMAIN

Accueil > Un Choix de Société > Le 9 octobre 2018 en grèves traversons la Rue pour aller manifester et (...)

Le 9 octobre 2018 en grèves traversons la Rue pour aller manifester et gagner un autre partage des Richesses

samedi 22 septembre 2018, par Lolo

Près de 300 000 manifestants ont battu le pavé dans tous le pays, 50.000 à Paris, 33.000 en région Auvergne Rhône-Alpes.

Toutes et tous se sont retrouvés pour exiger l’augmentation des salaires, des pensions et des minimas sociaux, l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.
L’arrêt de la casse des services publics de la sécurité sociale, de notre système de santé.
Un droit à une retraite descente, l’éducation et la formation…

Sur tous ces sujets, d’autres choix sont possibles et la CGT est porteuse de propositions pour conquérir de nouveaux droits.

CGT, FO, Solidaires, UNEF et UNL décident de faire du 9 octobre prochain une première journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle, étudiante et lycéenne.

La politique idéologique du gouvernement et du Président des riches vise à la destruction de notre modèle social, favorisant notamment l’explosion des inégalités et la casse des droits collectifs.

Cette politique, ainsi que les mesures encore récemment annoncées par le gouvernement, relèvent d’une logique d’individualisation mettant à mal la solidarité et la justice sociale, valeurs essentielles de la cohésion sociale, et fragilisant une fois de plus les plus faibles, les précaires et les plus démunis.

Qu’il s’agisse :
- La destruction de la sécurité sociale issue du CNR
- des risques qui pèsent sur les droits des salariés-es et demandeurs d’emploi en matière d’assurance chômage ;
- de la remise en cause du droit à l’avenir des jeunes par l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur et par le gaspillage que constitue le service national universel ;
- des atteintes au service public, en particulier CAP 22 ;
- des destructions d’emplois au travers de la désindustrialisation
- des attaques portées à notre système de santé ;
- de la destruction de notre système de retraites ;
- du gel des prestations sociales.

Au moment où est annoncée une fois encore l’explosion des dividendes en France et dans le monde, il est temps de mener une politique de partage des richesses pour augmenter les salaires, les pensions et les minima sociaux.

Face aux décisions régressives qui s’opposent aux demandes légitimes des travailleurs et de la jeunesse, l’heure est à la défense des fondements de notre modèle social et à la conquête de nouveaux droits.

La nécessité d’une grève interprofessionnelle suivi très largement par les salariés et de grande manifestations citoyennes s’impose pour empêcher une casse du modèle social tous azimuts, notamment contre la Sécurité sociale, notre santé, l’assurance-chômage, la réforme des retraites, le statut de la fonction publique et le service public.

Le 9 octobre 2018
Tous en grève et en manifestation pour dire STOP à la régression sociale imposée par le Patronat et la Finance et mener avec zèle par le Président de Riches...


Appel des membres de la CEF des organismes sociaux sept 2018

La situation de la Protection Sociale à la Française est dans une phase de destruction sans précédent de par les coups de butoirs répétés et assénées depuis des décennies par les gouvernements successifs contre ces fondamentaux.

Le danger est aujourd’hui bien réel de voir disparaitre purement et simplement par la volonté des libéraux et autres financiers aux manettes de notre pays, l’ensemble de l’édifice qui composait notre modèle social.

Les dernières annonces faites par le gouvernement à tout point vue, retraite, assurance chômage, arrêt maladie, santé au travail, illustrent à nos yeux ce basculement vers l’individualisme et la capitalisation de notre Protection Sociale.

Face à ce constat réaliste de la chronique d’une mort annoncée d’une plus belle conquête de monde ouvrier, ou un danger imminent pèse sur l’ensemble des salariés de notre pays, les membres de la CEF et les Responsables Régions estiment venue le temps de la mobilisation générale pour la défense et la reconquête de notre protection sociale.

A partir de notre projet de société 100 % Sécurité Sociale, de notre campagne fédérale Salaire Emploi, Protection Sociale, de notre 4 pages spécial Retraite, organisons partout où cela est possible le débat avec nos syndiqués, les salariés et la population.

L’heure n’est plus au constat mais à l’élévation par tous les moyens du rapport de force pour construire une mobilisation durable et victorieuse dans l’unité la plus large et permettant une véritable convergence des luttes.

Ainsi, le 9 octobre, journée interprofessionnelle de grève et de manifestations doit être pris à l’aune de ce que nous subissons : tous les syndicats de notre Fédération doivent lancer un appel ferme à participer massivement à toutes les actions de cette journée.

C’EST TOUS ENSEMBLE QUE LA REGRESSION SOCIALE SE COMBAT !


La vidéo


En Savoir Plus...

Paris : 14h Montparnasse

Manifestation en Rhône Alpes : Action du 9 octobre 2018

Ain (01)
Bourg en Bresse : 12h00 à 14h00 – devant la Sécurité Sociale
Beley : 10h00 sous préfecture

Ardèche (07)
- Privas : 10h30 Conseil Départemental (Boulevard de la Chaumette)
- Annonay : 14h30 Super U
- Aubenas : 15h Champ de Mars
- Cheylard : 15 h Mairie
- Tournon : 14h30 Le Kiosque

Drome (26)
- Valence : 14h00 devant la gare SNCF

Isère (38)
Grenoble : 10h00 bd Alsace Lorraine
Roussillon : 10h00 départ place de la République
Bourgoin Jallieu : 10h place St Michel
Vienne : 14h00 devant la sous préfecture
La tour du pin : 14h00 sous préfecture

Loire (42)
St Etienne : 10:30 à la bourse du travail
Roanne : 17h30 avenue de la Libération

Rhône (69)
Lyon : 10:00 Place Béraudier, puis manifestation intersyndicale à la Gare des Brotteaux.
Villefranche : 17h00 place du promenoir

Savoie (73)
Chambéry : 14h00 Place du palais de justice

Haute Savoie (74)
Annecy : 14h00 préfecture
Thonon : 17h30 mairie
St Gervais le Fayet : 17:30 gare SNCF