VIRAGE HUMAIN

Accueil > Un Choix de Société > Après l’ISF, voilà "EXIT la taxe" pour les plus fortunés...

Après l’ISF, voilà "EXIT la taxe" pour les plus fortunés...

mercredi 2 mai 2018, par Lolo

Macron le président des riches, valet au service du libéralisme ne recule devant aucun cadeau pour ses maitres....

Méprisant et insultant pour les travailleurs, ceux qui créent les richesses de notre pays, non pas pour l’intérêt collectif, mais pour engraisser les actionnaires et les grandes fortunes...

Macron a déclaré au magazine américain Forbes, tout sourire.
En « leader du marché libre », paru mardi 1er mai, « soit le jour de la fête du Travail », qu’il comptait supprimer, l’an prochain, "l’exit tax", un impôt entré en vigueur en 2014 sous le gouvernement Sarko, pour freiner l’exil fiscal des Français qui possèdent une entreprise ou un important patrimoine en actions.

Elle est assise sur les plus-values constatées lors du transfert.
Cette mesure fiscale vise les contribuables détenant un patrimoine en actions et obligations supérieur à 800 000 € ou détenant au moins 50 % du capital d’une entreprise.

La plupart des réformes que le gouvernement Macron a mises en place depuis le début du mandat, a pour objectif plus de précarité et de flexibilité pour les salariés et plus de sécurité pour les patrons et les plus privilégiés.


Même l’évasion fiscale n’est plus découragée...