VIRAGE HUMAIN

Accueil > Un Choix de Société > Après 16 jours de grève, 5 ETP de plus à la pédopsychiatrie du CHU de (...)

Après 16 jours de grève, 5 ETP de plus à la pédopsychiatrie du CHU de Toulouse

Article CGT

lundi 15 janvier 2018, par Lolo

Après 16 jours de grève, les agents de la Villa Ancely, attenant au service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent du CHU de Toulouse, ont obtenu gain de cause fin décembre.

Les principaux points de l’accord de fin de grève signé comporte, selon la CGT du CHU de Toulouse :
- accord sur remplacement des absences 1 pour 1 ;
- accord sur le fait que l’effectif du service ne pourra jamais tomber en dessous de 21 ETP ce qui implique l’embauche de cinq aides-soignantes et infirmières ;
- trois stagiarisations d’infirmières et deux postes d’éducatrices au prochain concours.

Surtout, la CGT du CHU de Toulouse, en convergence avec les autres services en lutte, a réussi, de manière légale, à déjouer les assignations de la direction. Selon Pauline, secrétaire du CHSCT du site de Purpan, les grévistes au nombre de 15, ont passé outre les assignations, en respectant de manière scrupuleuse leur formalisme : « Il faut que les assignations soient remises en main propre, que toutes les indications nécessaires soient portées, etc. Qui plus est les assignations ne peuvent être remises que par un membre munie d’une délégation de pouvoir… » Si bien qu’au bout de quelques jours, le service était quasi en grève générale. « Maintenant, les personnels savent que l’on peut faire grève et obtenir des victoires », note Pauline. Les agents du Pôle médecine et traumatologie du CHU de Toulouse ont emboité le pas et ont décidé d’un mouvement de grève illimité à partir de ce lundi 15 janvier 2018.