VIRAGE HUMAIN

Accueil > + De Social > Dans les caisses de Sécu > TRAM : mutualisations, économies d’échelle sur le dos du service (...)

TRAM : mutualisations, économies d’échelle sur le dos du service public

jeudi 30 mars 2017, par Lolo

TRAM :
DANS LA CONTINUITÉ D’UN CHOIX POLITIQUE ÉCONOMIQUE…
DE REDUCTION DE LA PROTECTION SOCIALE

Cette organisation mise en place par la CNAMTS n’a pour seul but que de réaliser des économies sur le dos des salariés et des assurés.
Cela se traduit par des suppressions massives d’emplois et de fermetures de sites.
La CGT dans toutes les Instances locales et nationales a rappelé son opposition à cette vague de mutualisations ainsi qu’à la fermeture de sites et d’accueil de
proximité.

Mobilité fonctionnelle imposée.
Si elle peut être parfois une opportunité, elle est le plus souvent imposée avec un panel de choix restreint décidé par la direction.

Mobilité géographique obligatoire.
Afin de garder son métier, certains ont été contraints à changer de Caisse.

Investissement à marche forcée

Accompagnement RH fluctuant entre les CPAM

Déqualification et dévalorisation

Perte de sens du travail

Eloignement du lieu de travail avec tous les risques qui en découlent.

Charge de travail supplémentaire sans adéquation des effectifs.
La CNAMTS a calculé l’effectif cible selon son objectif économique de
suppression et non pas en fonction des besoins réels.

Course à la rentabilité

Pression sur les salariés

Dégradation des conditions de travail : accroissement des risques
psychosociaux et de la souffrance au travail

Perspectives d’évolution de carrière et de mobilité interne réduite.
La spécialisation et le regroupement des activités des Caisses diminuent les
opportunités de mobilité interne et d’évolution de carrière.

Tassement des niveaux de qualification vers le bas

Difficultés de reclassement

Pérennité des sites et des organismes

La CGT a des propositions que l’on peut partager.
Il est nécessaire qu’ensemble salariés et assurés luttions pour mettre
fin à ce démantèlement de nos Caisses par tous les moyens possibles

D’AUTRES CHOIX SONT POSSIBLES.

Le progrès social doit s’inscrire dans la présidentielle.
Certains programmes électoraux en font état.